Matériel de sauvegarde existant

Pour vous informer, poser vos questions, découvrir les tutoriaux sur les différents systèmes de stockage et de sauvegarde de vos photos ainsi que sur le matériel informatique.
Règles du forum
Merci d'indiquer dans le titre de votre sujet le matériel et le sujet concernés.
Avatar de l’utilisateur
Alex Terrieur
Messages : 426
Inscription : 21 août 2017 13:53
Marque : CANON
Localisation : Genève
Contact :

Matériel de sauvegarde existant

Message par Alex Terrieur » 26 déc. 2018 13:05

Il existe différents supports de sauvegarde qui vont être détaillés plus bas parmi lesquels :

a) CD ou DVD ROM

Ce support est malheureusement à éviter à tout prix. En effet, les CD/DVD sont aujourd’hui les supports de sauvegarde qui offrent le moins de fiabilité.
Il sont en effet fragiles car ils se cassent facilement, coûtent extrêmement chers compte tenu de leur rapport stockage/prix, s’avèrent très rapidement encombrants et surtout, ont tendance à perdre leur contenu après plusieurs mois ou années car supportent notamment très mal l’exposition au soleil (même indirecte).
Vous l’aurez compris, ce support n’est vraiment pas recommandé à qui souhaite conserver ses fichiers sur le long terme. Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez ici un joli article qui avait été écrit à l’époque sur le sujet par notre ami Morard.

b) Les cartes mémoires et clés USB

Les clés USB et/ou cartes mémoire peuvent paraître être de bons supports de stockage. Il sont en effet rapides, ne possèdent pas de pièces mécaniques et sont relativement robustes. Néanmoins, à l’heure où la course est au Giga octet voir au Tera octet, leur coût est beaucoup trop élevé.
Ce genre de support peut néanmoins être utilisé sans crainte pour transférer quelques images fraîchement capturées au sein de la famille lors d’un anniversaire ou d’une fête.


c) Les disques durs SSD

Basés sur une conception identique à celle des clés USB et autres cartes mémoires (mémoires flash), les disques SSD possèdent tous les avantages de ces derniers avec un coût nettement inférieur et peuvent être intéressants pour un stockage de ses photos. Néanmoins, avec des volumes somme toute limités (généralement 1 To maximum), le budget risque de vite devenir problématique.


d) Les disques HDD (soit disques classiques)

Ce sont à ce jour les supports de sauvegarde avec le meilleur rapport espace de stockage / prix. Ils sont cependant un peu plus fragiles que leurs grands frères disques SSD car possèdent des pièces mécaniques mais le risque qu’ils tombent en panne reste limité. Ce risque chute d’autant plus si vous les répliquez (nous verrons ceci plus tard).
A noter cependant que la vitesse de transfert est moindre par rapport aux disques SSD mais s’agissant de sauvegarder vos images, ceci n’a pas vraiment d’importance.


e) Les serveur NAS

Un serveur NAS n’est rien d’autre qu’un regroupement de disques durs HDD dans un seul et même boîtier. La connexion d’un NAS de fait généralement au travers d’une connexion réseau (RJ45) et son contenu (donc vos images) peut éventuellement être joignable partout dans le monde si la configuration adéquate a été réalisée lors de son installation.
Les disques durs qui sont associés dans le NAS sont généralement configurés d’origine pour travailler en RAID afin de maximiser la sauvegarde de vos données. Mais nous aborderons ce point ultérieurement.
A noter cependant que le NAS, qui reste un excellent moyen de sauvegarde peut avoir un coût initial relativement important mais qui s’averera vite rentabilisé en cas de crash.


f) La sauvegarde dans le cloud

Le terme cloud signifie « nuage ». En d’autres termes, vos données ne sont pas physiquement stockées chez vous, mais sont stockées directement sur Internet. Ainsi, aucun risque pour vos images en cas d’incendie, de cambriolage ou autre. Cependant, cette solution a plusieurs inconvénients.
Le premier inconvénient à relever est la lenteur de téléchargement de vos données. En effet, cette dernière dépendra énormément de la bande passante mise à disposition par le serveur qui hébergera vos données mais également de votre propre bande passante (vitesse de connexion à Internet).
Par ailleurs, à l’heure où ce texte explicatif est rédigé, les espaces de stockage mis à disposition du grand public sont non seulement limités en terme d’espace mais coûtent également assez cher. Le cloud n’est donc pas forcément une solution idéale pour de très grand volumes de données.
Profiter de la vie et de la photographie... c'est maintenant qu'il faut le faire et non pas quand il sera trop tard !

Répondre